Les orpailleurs artisanaux évincés d’un site aurifère

Le gouvernement du Niger a ordonné la fermeture définitive de plusieurs sites aurifères artisanaux disséminés dans les zones du sud-ouest du pays où travaillent des milliers d’orpailleurs nigériens et ouest-africains. « Les sites d’orpaillage du Liptako (sud-ouest) sont fermés à partir du 15 juillet 2017; par conséquent, les orpailleurs sont tenus de cesser toute activité d’exploitation et d’évacuer les sites d’extraction », a indiqué le ministère des Mines dans un communiqué lu mardi à la radio d’Etat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *